/ review

Ma review de : LEGO Harry Potter - Années 5 à 7

Après avoir décroché le platine du jeu LEGO Le seigneur des anneaux sur ma PS Vita, je me suis mis en quête des autres jeux de la franchise LEGO, car ils sont facile à obtenir : pas de multi, un seul niveau de difficulté, et pas un seul trophée manquable.

Le premier jeu à être tombé dans mes filets est donc LEGO Harry Potter - Années 5 à 7. Sorti en mars 2012, sur toutes les plateformes qui existent. Le jeu nous permet d'incarner Harry et pratiquement tous les personnages (dont un paquet que je ne connaissais pas) de l'univers créé par J.K. Rowling, tout le long des films 5, 6, 7.1 et 7.2.

lego harry potter année 5 à 7

Sur le papier ça paraît alléchant, mais les fans du sorcier à lunettes pourraient fort faire la tronche en voyant à quel point le scénario a pu être condensé. On se rappelle que déjà les films ont été critiqués à cause de la purge importante de l'histoire des livres, mais les gars du studio Traveller’s Tales Games n'ont vraiment repris que les séquences les plus importantes de l'histoire des films. A contrario certaines séquences ont été rajoutées pour augmenter le nombre de phases de jeu au détriment de séquences plus importantes de la saga.

Je l'ai dit avant les jeux LEGO ne sont pas réputés pour la difficulté de leur trophée de platine. Pour le décrocher, il suffit de terminer l'histoire une première fois, puis de refaire chaque niveau en jeu libre pour révéler les secrets de chaque niveaux. Heureusement le premier passage permet d'obtenir beaucoup de collectibles, dont les briques rouges multiplicatrices de jetons permettant lors du deuxième passage de récupérer plus rapidement le reste des personnages, et des autres bonus.

Cependant un des reproches que je pourrais faire à LEGO Harry Potter - Années 5 à 7, comme aux précédents jeux vidéo portant la marque LEGO, est la rigidité du gameplay. Les personnages sont lourds, les sauts difficiles à contrôler et les actions nécessitent un temps de pause pour être enchaîner. Tout ceci m'a donné l'impression qu'il n'est pas possible de jouer de manière fluide au jeu, et à augmenter ma frustation au cours de mes 2 runs.

Autre point noir du jeu, le club de duels, qui nous permet d'affronter une bonne partie du casting du jeu durant des affrontements magiques. L'idée peut sembler bonne mais la réalisation est catastrophique, un duel consiste en des échanges de sorts plus ou moins chargés lancés soit à gauche, soit à droite et à appuyer sur le bouton croix pour renvoyer le sort de l'adversaire, qu'il le renverra alors vous lançant dans une partie de ping pong platonique au vu de l'IA des adversaires.


En bref

LEGO Harry Potter - Années 5 à 7 doit être pris pour ce qu'il est : un jeu à licence. Et on peut dire qu'il s'en sort bien de ce point de vue, au point de m'avoir redonné envie de regarder les films.

Grm

Blogueur Caennais, qui parle jeux vidéo, jeux vidéo, jeux vidéo, et un peu de ... jeux vidéo. Mais ça ne l'empêche pas de s'intéresser à d'autres choses : le web, la bouffe, la lecture, ...

Read More